Lutte contre l'invasion du moustique tigre

Depuis 2020 L'ARS (l'Agence régionale de Santé) est responsable de l'application du  plan antidissémination de la dengue, du chikungunya net du Zika, élaboré par le Ministère de la Santé en 2006.

L'ARS surveille la colonisation du territoire métropolitain par le moustique tigre "Aedes albopictus" et met en oeuvre la lutte antivectorielle (via un opérateur de démoustication) pour empêcher les circulations arbovirales potentielles.

Bien que le moustique tigre Aedes albopictus ne soit pas encore implanté dans la région Bretagne, sa colonisation est inévitable. Début 2020, l'insecte était implante dans 58 départements de France Métropolitaine, dont le département de la Loire-Atlantique (métropole de Nantes). Durant l’année 2020, Aedes albopictus a colonisé des communes de 6 départements supplémentaires, incluant la Mayenne et a été détecté dans le Finistère.

Installé en France depuis 2004, la propagation du moustique tigre est particulièrement rapide, même au regard d'autres espèces envahissantes. L'implantation de cette espèce en Bretagne au cours des prochaines années est quasi-inéluctable.

Les collectivités territoriales sont les acteurs privilégies pour la gestion de la nuisance engendrée par les moustiques, notamment Aedes albopictus. Elles sont en effet responsables du maintien de l'hygiène et de la salubrité, qui constitue la principale action de lutte préventive contre les moustiques au niveau du domaine public. Les communes et collectivités sont par ailleurs l’échelon de proximité par excellence, permettant de sensibiliser plus efficacement le public à la problématique.

C'est pourquoi le concours des collectivités est nécessaire afin de retarder l'implantation du moustique tigre sur le territoire et limiter l'impact sanitaire et les nuisances associées. 

Une étape primordiale est notamment d'informer les administrés sur la problématique du moustique tigre : le reconnaître et signaler sa présence aux autorités, et se prémunir de sa présence par les bons gestes. 

L'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (ANSES) a mis en place un site internet permettant aux citoyens de connaitre les gestes essentiels

Ce site permet également au citoyen de signaler la présence du moustique tigre, en prenant en photo les moustiques observés ressemblant a un moustique tigre. Ces signalements permettent ensuite de prendre des mesures de lutte des que la présence est signalée et confirmée.